Image
prose pour Anaïs, 7 ans et Jules, 3 ans
.
Les animaux de la ferme équestre



le long chemin de calcaire
nous conduit à la ferme équestre.
Il faut en faire le tour tôt le matin,
dès les premières lueurs du soleil.
C'est une grande ferme au carré
faite de pierre de pays, silex et briques.
Une vingtaine de chevaux y habitent,
les plus fragiles, les aînés et les jeunes
sont encore au chaud à l'écurie,
les vaillants sont sous l'appentis ou dans le pré.
A l'intérieur, il y a les trois dalmatiens
Pretty, Api et le jeune mâle, Ipso,
quelques chats dont le refuge est
la cour, le grenier ou les écuries,
la journée on les voit chasser le mulot,
dans les prés et les champs qui nous entourent.
C'est alors que nous rencontrons la faune,
les visibles et ceux qu'on entend seulement.
Ainsi l'hiver, lors de la promenade matinale
de Boulou et de son maître, ou l'inverse,
c'est un blaireau qui s'arrêta devant nous,
et dans la demi pénombre se sauva vers le bois.
Couramment depuis ce même bois,
je vois gambader trois chevreuils.
Et, dans un champ au loin, parfois une dizaine
qui au moindre mouvement, partaient vers l'autre bois.
Au loin un matin, le meuglement d'une vache,
qui attend impatiente l'heure de la traite.
Au détour de la carrière des chevaux
c'est parfois un lapin et aussi aussi le lièvre
qui détallent apeurés vers la haie.
Je laisse un instant ma table à écrire,
pour regarder dans la cour, près des bambous,
le couple de mésanges que j'ai nourri cet hiver,
de graines disposées dans la mangeoire.
Ce matin, il fait des allées et venues,
apporte des brindilles et brins de paille
dans ce trou entre deux pierres du mur
pour y faire son nid douillet.
Dans quelques semaines il y aura des œufs
puis des oisillons et la maison sera égayée
par la vie et tous ces gazouillis
Reprenant notre balade champêtre,
Près de la mare à chaque aurore,
le coq faisan nous indique sa présence
par son cri rauque, il averti aussi
les autres oiseaux qui passent la nuit à cet endroit,
la faisane et un couple de perdrix.
En ce début de printemps, j'ai vu aussi dans les champs
un groupe de grues cendrées qui faisaient une escale
et à deux reprise un vol d'oies sauvages en escadre,
formant u grand V , et remontant vers le Nord
leurs cris particulier m'a fait lever le regard au ciel.
J'ai aussi entendu hier, dans le haut cyprès à l'entrée
un roucoulement, un pigeon ou une tourterelle
nous indiquant par là même que c'était son logis
Dans la journée, quand la ferme se réveillera
les chevaux s'approcheront de chez nous
pour quémander une carotte ou un croûton de pain,
puis, quand les cavaliers seront là
ils partiront dans les chemins, en balade,
Conduits par Jeannie, au pas, au trot et au galop
Voilà chère Anaïs et Jules, l'histoire de la ferme équestre,
où Papi passa une merveilleuse année,
et quand vous serez là en ce mois de juillet
Dans cette belle demeure des Mousseaux
à deux pas d'ici, une promenade nous est réservée
en calèche attelée à Jalabert le cheval de trait.
A bientôt les enfants

Y.RM. LES GUENICHAUDS 29 III 2014
P1000458.JPG a oiseaux.jpg Ipso1.jpg Victor-notre-coq-Faisan.jpg
                           Tibï et Suzy













                              

                              Ipso












               

              Les oisillons de la cour













                                    

                             le coq faisan