Image



                                      Poème " Belval"
                                                             le hameau de mes grands Parents


Belval
à Rose et Alfred

Cette nuit tu étais dans mes rêves
tu as encore meublé mon sommeil
soixante ans d'amour sans trêves
et une grande sérénité au réveil

J'arrive à pied de Saint Pol
dans cette belle vallée bénie
depuis le haut je la survole
j'y revois là toute ma vie

Passé la chaumière de Marie Lou
Je suis à la ferme de mon bonheur
seul endroit à qui je dois tout
les souvenirs me font honneur

la douceur de mes grands parents
les animaux le lait le beurre et le foin
théâtre et paradis pour les enfants
déjà la méditation n'est pas loin

Je pars vite vers notre petite église
où résonne encore le chant grégorien
puis balade dans le jardin où gisent
toutes ces âmes je dis aussi les miens

le vieux château puis les briques rouges
le monastère ses robes de lin et ses voiles
le silence ne veut dire qu'on n'y bouge
le travail n'éloigne pas nos sœurs des étoiles

c'est ce Belval de mon enfance
où lieu et âmes ne m'ont jamais quittés
auxquels jamais je ne ferai offense
qu'avec vous in fine je souhaitais partager
-----------
également à Grand-Jacques et Régina, Jacques et Guilaine, Donia,
Hélène et Louis, Augustin, Maria et Albert, Pierre, Lina, Gérard et Jacqueline
Palmyre, Arthur et Maria Dumont, Céline et Adulphe Montigny
et vous tous YA R.M. 22 VI 2014